La galère

f9sgs0sb

Le cyclope géant a tourné de l’œil

Il a pris en otage mon aïeul

Il menace de faire tomber le ciel

Sur nos têtes basanées de rebelles

Il veut qu’on lui affrète un avion

Avec des garanties sans négociations

C’est la seule explication

Du peuple au ventre bedonnant

Aux images inquiétantes du prétendant

Exhibé comme un cachet humide vivant

Que l’on montre encore à la télévision

Il y a abus sur personne, falsification

Flou chez le notaire, jeux de testaments

Exhibition d’une personne du troisième âge

Viel homme promené dans les verts pâturages

A la vitesse lumière loin de ses ancrages

Goutant aux délices du paradis sans ombrages

Les images diffusées deviennent choquantes

Elles ne rassurent pas sur sa santé présente

Cela veut dire qu’il n’y a plus de pitié

La peur de l’avenir les pousse à s’abriter

Derrière ce vieillard au  dos vouté

Qui n’a même pas la force de se lever

La question n’est plus : est ce qu’il va se représenter ?

Mais : qu’est-ce qu’il représente désormais ?

C’est tout le drame de ce bémol

Confrontation de deux corps dans une lutte molle

 

Charef

Publicités

2 réflexions au sujet de « La galère »

Les commentaires sont fermés.