Calligraphie

 

 

 

 

 

 

th

La flamme blafarde vacillait
Les ombres figées s’animaient
La bougie en larme se consumait
Sensible au dard surexcité
De la plume aux contours ciselés
La vierge aux couleurs immaculées
S’abandonnait au rythme effréné
Du roseau sur son corps parfumé
Pour livrer malgré elle tous ses secrets

Charef

Publicités

2 réflexions au sujet de « Calligraphie »

  1. Une idée inspirée toujours par l’un de tes poèmes. Ils suscitent parfois en moi des émotions qui n’ont rien à voir avec tes sujets. Étrange mais vrais. Quand on remue le cocotier on risque de recevoir le fruit sur sa tranche. Rires. merci Gys pour ta générosité débordante. Bisous Charef

Les commentaires sont fermés.