Amour virtuel

baiser

De tous les hommes prends ton plaisir
Écrits autant de poèmes qu’ils t’inspirent
Je suis seul à connaître tes conquêtes
Seul à connaître tes moindres requêtes
Seul à trouver les sentiers sans détour
De la flamme qui ronge notre amour
Prends chaque nuit un homme
Écrits sur chacun d’eux un psaume
Écrit le plus beau des poèmes
Je resterais toujours le même
Je me faufilerais dans chacun d’eux
Et épouserais votre passion à deux
Comme la lumière qui tombe des cieux
Je suis l’onde qui te retiendra
Par l’évocation de ces lèvres là
De cet œil qui te poursuivra
Ton monde se noie dans la volupté
Que tes hommes ne peuvent quitter
Je hanterai tes rêves les plus fous
Sans te mettre ma corde au cou
Tu sentiras l’étreinte de mes mains
Sur ton corps offert au voisin
Dans tes nuits folles de désir
Ma seule évocation t’arrache des soupirs
L’univers se confond à ma flamme
Convoitises construites sans trame
Tu seras prisonnière de mon amour
De mes bras qui t’enlacent nuit et jour

Charef

Editer

Publicités

10 réflexions au sujet de « Amour virtuel »

  1. Là ! Je suis touchée par ce poème et tu sais pourquoi. C’est une confession qui ne me laisse pas indifférente, je te l’avoue. Surtout quand tu écris, « de mes bras qui t’enlacent nuit et jour ». Il est tard, alors, bonne nuit Charef. Boussa

  2. Des vers si beaux, tristes et poignants tout à la fois pour le cœur qui aime.. Peut-on demeurer dans l’ombre, aimer sans retour et se sentir encore heureux ?
    Bonne semaine, mes amitiés

  3. Charef amour virtuel… je n’y crois pas trop… des mots si beaux sont offert à un coeur que tu aimes si non pourquoi: « Tu seras prisonnière de mon amour
    De mes bras qui t’enlacent nuit et jour. » Amitiés. Roberte

  4. Je ne sais pas pourquoi mais je déteste ce poème… Histoire compliquée difficile à expliquer dis tu?
    La, je sens en moi la tigresse sortir de ses gongs. Si je la tenais celle là elle passerait un drôle de quart d’heure! Te faire du mal à toi si gentil ça non ! Bisous Charef

  5. C’est une fleur
    Du mal.!
    Du mal d’aimer
    Du mal être.
    Du mal avant l’heure.
    Ce n’est qu’un leurre,
    Du bonheur.
    Le commentaire (de Lucia )
    Près du vrais.
    Vrais?
    Ou est le vrais?
    Ou est le faux?
    Passé lointain.
    C’est déjà demain.
    Prend ma main
    Laisse moi rêver
    De ce que sera
    Notre lendemain…
    Charef

  6. C’est déjà demain.
    Prend ma main
    Laisse moi rêver
    De ce que sera
    Notre lendemain…
    Charef

    C’est ce que je souhaite Charef, des lendemains sans tristesse… Bisous Roberte

Les commentaires sont fermés.