Cafard

863006th9HNXEFTE

Le noir de mes yeux mêlé au blanc
Cendre ma vue qui vire au gris
Le triste portrait de ma passion
S’approprie les couleurs de la nuit

Charef

Publicités

8 réflexions au sujet de « Cafard »

  1. Ces quelques rayons qui ont réchauffé ton coeur… quel déception ce n’était pas moi!!! tiens tiens donc!!! Bien évdemment que je sourie tu me connais et puis pour sûre à cette époque je ne connaisais pas ton existance si non je suis persuadée que j’aurais illuminé ton coeur n’en doute pas Charef. Wahoo sourie avec moi et mon humour. Je sais d’avance que tu vas te ratrapper sur mon blog !!! Bisous Charef.

Les commentaires sont fermés.