Plume sans frontières

10176066_395647177242575_5860048749723213860_n

Un escalier qui monte en amont une treille
Couve la trace de l’ombre qui s’émerveille
Du silence fondu enchainé nulle part ailleurs

Pour franchir le seuil de cette demeure

Survol furtif d’un œil hagard
Sur les regards aux reflets blafards
Satinés sur fond blanc et noir
Vain espoir de la rencontre d’un soir

Monde lointain ou scintillent les étoiles
Dame lune laisse tomber son voile
Arborant ses charmes qu’elle dévoile
Sans pudeur à sa majesté royale

Charmés ils écoutent le chant de nos écrits
Sur les misères du monde et ses envies
Sur le droit des hommes à aimer la vie
Loin des cris de détresse des corps meurtris

Charef

Publicités

7 réflexions au sujet de « Plume sans frontières »

    1. Le plaisir est partagé marieliane. J’ai eu aussi beaucoup de plaisir tes textes que tu illustre avec délicatesse. Les informations qui accompagnent tes poèmes sont très instructifs. Merci pour ton aimable attention.

Les commentaires sont fermés.