Le doute

images (1)

Toi mon ami qui a toujours douté
J’ai donné rendez vous sur ta route
Aux lendemains bien doux qui chantent
Les jours de bonheurs qui s’inventent
Regarde les fées là hautes perchées
Sous la voute céleste étoilée
Qui accompagnent ta bonne étoile
Quand tes misères se font la malle
Si dans le noir tu doutes un soir
Souris au miroir de tes espoirs
Reflet de la lune qui surveille
Le soleil qui efface tes peines
Avec la main tendue de l’amie
Qui essuie les larmes de l’infamie
Écoute au moins parler ton cœur
Chargé du poids de tes malheurs
Lève le voile de ton âme
Tu verras le ballet des rames
Qui pousse au loin ta galère
À la rencontre du vrai bonheur

Charef

D’après le texte « Toi mon ami » de Roberte Colonel

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le doute »

    1. Il ne faut jamais refuser une main tendue au nom de l’amitié et de la fraternité. Un sujet d’actualité ou des hommes ont tout perdu sauf leur humanité. Merci Roberte pour tes commentaires.

Les commentaires sont fermés.