Zoulikha, la soeur que je n’ai pas eue.

http://www.edilivre.com/zoulikha-230c0fffa8.html
Le lien pour acheter le livre « Zoulikha »

unnamed

 

Résumé

« La sensibilité d’une œuvre dans laquelle l’émotion se déverse sur et dans les mots. Beauté d’une pensée chargée de tristesse et de beaucoup d’émotion.

Poèmes nostalgiques et doux, que l’on a plaisir à parcourir.

Le passé et l’avenir souvent se mêlent dans les épreuves. On se rattache à ce qu’il y a eu de meilleur pour continuer son chemin tracé avec amour.

Le temps fuit inévitablement mais la profondeur des sentiments demeure.

L’amour décrit avec pudeur, l’Amour habille chaque vers. »

Charef

Biographie de Charef Berkani

Né le 26 juin 1947 à Mostaganem en Algérie, cet inspecteur de la jeunesse et des sports s’était pleinement investi dans la gestion de l’Administration locale depuis deux décennies.
Animateur formateur au début de sa carrière dans les Instituts de formation du ministère de la jeunesse et des sports, il a su adapter les techniques d’animation aux missions éducatives.
Sous la conduite de feu René Laforgue, musicologue et metteur en scène, il a traduit plusieurs classiques du théâtre universel et a écrit et réalisé une dizaine de montages en arabe dialectal.
Il a contribué à la promotion du Festival du théâtre amateur de Mostaganem en qualité d’auteur et metteur en scène, membre du jury et des commissions de présélections des troupes participantes.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Zoulikha, la soeur que je n’ai pas eue. »

Les commentaires sont fermés.