Pour toi

elsvfacisvgl

Le temps  piétine les traces

De nos  souvenirs qui trépassent

La rouille ronge les limites

Des grilles de notre prison qui s’effrite

Sans regret pour ces longues années

Mes espoirs d’évasion vacillent

Entre le songe d’une vie tranquille

Et le noir de tes yeux excités

Ton silence audacieux

A conquis mon cœur austère

Pierre précieuse que rien n’altère

Tu te soumets  aux délires  du feu

J’ai  cessé de renifler les fleurs  sauvages

Pour n’humer que  ton parfum suave

Roses  offerte au teint écarlate

Tu provoques  la lune qui s’éclate

Charef

Publicités

6 réflexions au sujet de « Pour toi »

  1. Les histoires d‘amour finissent toujours bien…
    La lecture de ton poème, donne le rêve, l’évasion, l’illusion,
    à travers tes personnages qui vivent dans ton poème,
    à travers tes personnages d’encre et papier
    Magnifique déclaration, Charef
    Bonne semaine et amitié
    Ggo

    1. Merci Ggo. L’arbre renouvelle ses fleurs’ tous les ans, au printemps. Chaque fleur porte en elle une histoire d’amour, qui nait, grandi et se meurt. Vouloir pérenniser l’amour est un leurre. Amitiés.
      Charef

Les commentaires sont fermés.