Visage angélique

316972544

La nuit couvre de son manteau noir la cité. La fébrilité des foules, fourmilière grouillante, a perdu de son panache pour céder le pas au calme de l’intimité d’une soirée en tête à tête à l’abri des regards indiscrets.

 Épuisé, le corps se ressource dans un  profond sommeil réparateur, animé par les rêves les plus insensés. L’oreiller épouse la forme de la tête, alourdie par les pensées les plus folles sur un vécu au quotidien, enveloppée par les clameurs de la cité, qui plonge dans un profond silence.

Le maquillage bariolé de circonstance s’éclipse, pour laisser place à ce visage angélique qui respire  la bonne humeur, illuminé par un sourire acquiescé.

 Est-ce l’expression de tes «  rêves fous de silence imprégné de musique, douce et chaude comme son cœur  »? Ou est ce  ton espoir retrouvé en lui  et ta passion renouvelée ? Peut être bien la réémergence  des souvenirs de ton enfance, pleine de promesses,  dans le creux de l’amertume du temps qui fuit?  Ou bien est ce seulement la joie exprimée  par ton élan spontané vers les délices de  l’amour qui bourgeonne en toute beauté dans le jardin de tes désirs secrets?

Je me retire sur la pointe des pieds, heureux d’avoir partagé, ce rayon de soleil égaré sur tes lèvres, dans la douceur de la nuit éclairée par la lune médusée.

Charef

Publicités

3 réflexions au sujet de « Visage angélique »

    1. Merci Roberte. Les bons mots répondent au goût raffiné du lecteur qui sait apprécier comme tu l’as toujours fait pour mes billets. Merci pour l’intérêt que tu accorde à mes écrits. Amitié

Les commentaires sont fermés.