Le passé est enterré, Pourquoi le pleurer?

Le passé est enterré,

Pourquoi le pleurer?

images-femme-pleure-img

 

Parce que il est bon de l’avoir connu. On aurait manqué quelque chose à ne pas le rencontrer. Parce que l’homme ne peut concevoir l’avenir sans passé. C’est sa source, son entité et son identité. Sans passé on n’est pas, on n’existe pas.
Si on le pleure, c’est qu’il a été bon et c’est dur de tourner la page parfois, car notre cœur n’est pas aussi dur et fort qu’on le croit. Les souvenirs ne meurent jamais et les larmes le représente. On ne pleure pas son passé, on pleure son devenir.

Le passé est enterré,

Pourquoi le pleurer?

images0

 

Pour noyer nos erreurs dans la mer des larmes, et se relever plus fort que jamais.
Le passé est une bougie sans cesse allumée et une si belle canne.

Charef

Publicités

10 réflexions au sujet de « Le passé est enterré, Pourquoi le pleurer? »

  1. Quel fut heureux ou malheureux, le passé fait partie de notre histoire, c’est lui qui nous a forgé. De ne pas pouvoir s’en détacher comporte un risque certain, celui d’être » passéiste » et de ne pouvoir pas vivre son présent.
    Il est clair qu’un jour il faut savoir tourner la page tout en gardant les bons souvenirs.
    J’aime la conclusion de ton magnifique texte où tout est dit merveilleusement.
    Bon week-end Charef
    Amitié sincère

Les commentaires sont fermés.