La Taure

 » L’épaule, au rebord, Digne d’artifices, N’agite en décor, Que des sacrifices ! Et le demi corps Abrite au calice Un cœur sans remords Fier de l’édifice   » Amina Cette épaule offerte sans contrepartie N’est pas digne à cause de ses artifices Elle n’est pas faite de serments factices Pour brouiller les chemins jonchés d’ortiesLire la suite « La Taure »

Réveil printanier

Chaque jour qui se construit repousse les limites de l’obscurité. l’instant cède au moment. L’aube avec ses silences  et son air léger cède aux caprices du printemps avide de lumière pour briser la glace de l’hiver vieillissant et ressusciter l’ardeur fougueuse de la vie qui câline le temps. L’oiseau fait page blanche de sa partitionLire la suite « Réveil printanier »

Aïe…

Après l’explosion du printemps arabe c’est l’éclosion de la déraison.Une migration sauvage de sachets en plastique, conséquence des retombées néfastes du pétrodollar qui tombe en désuétude.  En me levant du bon pied j’ai écrasé les mauvaises idées qui me traversaient l’esprit. Comme tous les matins le soleil s’était invité dans ma chambre. J’étais décidé àLire la suite « Aïe… »