L’amour partagé

Baisers

Ah ! Quel grand jour
Quand tu étais venue
L’objet de mon amour
Sonnez les clairons
Battez les tambours
J’ai serré très fort ta main
Toi qui éclipse l’étoile du matin
J’aime me perdre au fond de tes yeux
Teints en noir, le regard en feu
Farouche tu fuis le chasseur
Le cou gracile, tu gambades allégrement
Pour te réfugier sur les hauteurs
Loin des vallons, fidèle à ton amant
Ce jour là est un jour faste
Qui éclipse le soleil et ses frasques
Toi la prunelle de mes yeux
Tu excites mes sens et me rend heureux
Quand docile tu me dis chéri
Je deviens l’esclave de tes envies
Ma blessure est sérieuse et profonde
Comprenez-moi amoureux de ce monde
Nous nous sommes embrassés avec passion
Un long baiser à l’abri des regards des gens
Nous éprouvons les mêmes sentiments
Nous nous aimons de la même façon
J’aime ta compagnie le cœur rempli de gaieté
Rien n’est plus beau que l’amour partagé

Charef  le 11/10/2008
Tout droit réservé
Publicités

20 réflexions au sujet de « L’amour partagé »

    1. Merci à toi aussi. Mes seules richesses sont mes mots qui m’aident à partager tout ce qui est beau. Et puis quoi de plus beau que déclarer sa flamme. Bonne soirée.

  1. Quelle jolie déclaration d’amour à l’aimée ! J’aime les hommes qui savent exprimer leurs sentiments.
    Je te souhaite un très beau week-end
    Mes amitiés
    🌻🌸🌼

    1. Merci Michèle. Quand je lis la poésie populaire de mon pays je reste en admiration devant ces hommes qui décrivaient divinement la femme. Elles devaient être vraiment belles pour recevoir tant d’éloges. Toute mon amitié.

  2. Une femme est belle quand elle est aimée. Le regard est serti de paupières qui révèlent et puis cachent leur passion et leur joie, leurs lèvres sont rieuses ou tendres, leur peau se tend sous le besoin du toucher de l’homme aimé et aimant… Et quand l’amour est partagé… elle est belle, et il est beau, à jamais!

  3. Bonjour Charef,
    Il faut une certaine sensibilité, une grande beauté de coeur pour écire de si jolis mots à l’aimée mais le poète possède toutes ces qualités.
    Joliment dit .
    Amitiés ☺

  4. Ma traduction en cadeau à vous:

    AMORE CONDIVISO
    Ah! Quel grande giorno
    Quando sei divenuta
    L’oggetto del mio amore
    Squillo di trombe!
    Battito di tamburi
    ho stretto forte la tua mano
    a te eclissi la stella del mattino
    A me piace perdermi in fondo ai tuoi occhi
    Tinti di nero, lo sguardo in fiamme
    Impaurita fuggi il feroce cacciatore
    Il collo esile, con falcate allegre
    Ti rifuggi sulle alture
    Lontano dalle valli, fedele al tuo amante
    Quel giorno è giorno fausto
    Che eclissando il sole e i suoi capricci
    Tu, pupilla dei miei occhi
    Ecciti i miei sensi e mi rendi felice
    Quando docile mi dici caro
    Divento schiavo dei tuoi desideri
    La mia ferita è grave e profonda
    Comprendetemi amici innamorati di questo mondo
    Ci siamo abbracciati con passione
    Un lungo bacio al riparo dagli sguardi della gente
    Proviamo gli stessi sentimenti
    Ci amiamo allo stesso modo
    Amo la tua compagnia il cuore pieno di gioia
    Nulla è più bello che l’amore condiviso

    1. Merci infiniment pour ce précieux cadeau. Pour moi. c’est la première et l’unique traduction d’un de mes poèmes en italien. J’ai toujours aimer la comédia del arte et je m’en suis inspiré dans mes recherches théâtrales. Ce clin d’œil prouve qu’il y a des affinité entre les inspirations des populations du bassin méditerranéen toutes langues confondues. Amitiés;.

Les commentaires sont fermés.