Apocalypse

notredame-attaque-070617
Rien ne peut arrêter ce vide qui remplit en spirales l’espace fuyant du temps qui s’égrène.
Amnésie soudaine de la résurrection du souvenir qui bat de l’aile.
Désastre de l’âme consumée , engloutie dans les profondeurs de la géhenne aux flammes éternelles.
Fuite en arrière de l’espoir violé, piétiné sur les pavés abreuvés aux bouches de l’égout fumeux aux odeurs nauséabondes.
Folie stoppée par le policier de faction cachée derrière sa meurtrière.
Le marteau orphelin de la faucille choisit la mauvaise étoile pour tomber au champs du déshonneur.
Le sang fige sa ronde quotidienne pour la vie. Il s’habille aux couleurs du deuil.
Les cloches sonnent le glas. Les pigeons désertent la place. Le soleil passe le relais aux nuages curieux qui s’agglutinent au dessus du désespoir.
Mon cœur écorché pleure, lui qui n’a plus comme unique choix que le soutien des hommes dans leurs malheurs.
Pourquoi tant de haine et de terreur?
Mes larmes coulent chargées des flots d’amertume aux source du bonheur.

Tiaret le 8 Juin 2017
Charef

Photo du web

Publicités

11 réflexions au sujet de « Apocalypse »

  1. Le règne de la colère qu’on ne raisonne pas, qu’on nourrit, qu’on aide à grandir, et qu’on arme. Va, tue et ne reviens pas. Mais il n’y a aucun repos, car cette colère alors déménage dans un autre bras armé…

    1. La violence engendre la violence. Une spirale infernale que seul le dialogue et la raison peuvent y mettre fin. Merci pour votre participation à ce dialogue Edmée.

  2. Monstrueux sont certains qui ne sont que dans la violence et tuent au hasard de pauvres gens. Il se trouve toujours des fanatiques de tout bord pour exécuter sans raison le passant innocent.
    Un hommage bien rendu dans ton écrit pour tous ceux morts de la main de ces fanatiques.
    Amitié Charef

    1. Les extrémistes de tout bord ne s’imposeront jamais aux peuples quelques soient les horreurs dont ils sont capables. L’amour de la paix et de la vie reprendra le dessus. Merci Marieliane

  3. Oui. Tout cela est tellement triste. Ces écoles, ces synagogues, ces églises, ces mosquées, ces lieux de fêtes que des policiers et militaires doivent surveiller et protéger. Quelle tristesse!

    1. Dans mon enfance , juifs, musulmans, chrétiens et athées, partageaient la cours commune dans le respect et le bon voisinage. D’où vient cette folie qui s’est emparée des hommes?

  4. Que c’est triste et je comprends ton cri du coeur qui s’oppose à toute cette violence injustifiée
    Ces êtres sont dans l’aveuglement complet.
    Amitiés Charef

    1. Ils veulent diviser les peuples pour s’enrichir davantage. Lâches ils s’attaquent aux innocents pour semer la terreur. Amitié Lucia.

Les commentaires sont fermés.