Mascarade

images

 

Couine,

fouine,

ruine,

tu ne payes pas de mine.

Mer saline, grand large, amour, qu’importe la raison de notre éloignement.

J’aime quand le jour poursuit la nuit.

Descente aux enfers, mes pieds nus foulent la terre. Mes yeux remplis de pleurs, assis sur mes sueurs…froide, j’attends que vienne l’heure des adieux, pour mettre fin à cette mascarade.

 Fournaise qui tend la peau de vache de la darbouka excitée. Le corps en transe s’emballe sur le rythme cadencé des doigts sur la  percussion qui prête le flanc. Il cherche l’étreinte, la morsure, la mélodie pour sa dernière danse avant de tirer sa révérence.

 J’ai retrouvé ma moustache qui ne me quitte plus.

 Elle partage mes nuits. Je la caresse avec mes mains transies pleines de mousse et de rosée des matins, cueillies sur l’herbe verte aux portes de l’été.

 Elle partage ma douche. Le shampoing la rend plus douce au toucher. Quand le peigne  la caresse dans le sens du poil, elle s’agite et se trémousse . Ma lèvre frémit de plaisir. Le soir la tête posée sur mon oreiller je respire la volupté de son parfum. Je caresse délicatement son duvet avec mon majeur pour conjurer le sort.

 Je l’ai abandonnée pour une bagatelle. Il faudrait que je m’attelle à ne plus vivre sans elle. Je l’ai enfin retrouvée la moustache que j’avais abandonnée, que j’avais tant aimée.

Charef

 

Publicités

13 réflexions au sujet de « Mascarade »

    1. L’épilogue n’a pas encore été écrit. Longer la mer sans étancher sa soif titillé par les rayons dardés du soleil.
      Loisobleu s’est posé sur mon ile .

  1. Bonjour charef

    Cette moustache, élément qui permet de se recentrer sur soi-même, sur ce que l’on est, ce que l’on était avant la déferlante de l’amour qui nous prive de nous.

    Certes, le flux et le reflux de la mer, le sel qui brûle les blessures, se recentrer sur soi-même me semble le plus important pour espérer une cicatrisation.

    Je te souhaite une belle journée
    🌸🌸🌸

    1. C’est aussi un soubresaut de l’orgueil masculin pour marquer les limites de son territoire.
      Oui j’approuve l’idée de se concentrer sur soi même pour se relever plus vite et plus aguerri.
      Bonne fin de semaine Michèle. Amitiés.

  2. Oui en effet bien triste ,et ceci depuis quelques billets, je n’aimerai pas être à la place de la personne concernée…….. Recevoir des mots aussi durs ,doit la rendre éperdument malheureuse
    Je suis très étonnée de votre part Mr Charef, vous qui saviez parler avec tant de gentillesse dans le temps jadis…………

  3. C’est juste l’ , humeur du moment. Une bonne douche froide et tout sera remis en ordre. Mais détrempez vous la personne concernée est bien armée pour ce genre de situation. Elle saura donner la réplique pour mettre les pendules à l’heure.Je ne pense pas que mes mots soient durs; . Parfois la colère se faufile entre les lignes sans qu’on le veuille.
    Merci pour votre franc parlé. J’essaierai de faire mieux la prochaine fois. Bonne fin de semaine.

Les commentaires sont fermés.