Tatouage

th

La flamme blafarde vacillait
Les ombres figées s’animaient
La bougie en larme se consumait
Sensible au dard surexcité
De la plume aux contours ciselés
La vierge aux couleurs immaculées
S’abandonnait au rythme effréné
Du roseau sur son corps parfumé
Pour nous livrer tous ses secrets

Charef

Extrait de « Zoulikha » . Receuil de poésie EdiLivre

Tous droits réserés

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tatouage »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s