Ce matin là

    Une rose éternue Le pieds noyé dans l’eau Un rayon s’évertue A lui lécher la peau Elle s’ouvre au soleil Elle écarte ses pétales Son cœur s’émerveille Quand le dard l’empale Conquise elle fléchit Au dernières caresses De l’aube qui s’ennuie De ses rimes en détresse  Charef Photo Charef Berkani     Publicités

Lire la suite Ce matin là