Griffonnage

Cartoon vector hand drawn Doodle Love illustration
      Il était occupé à écrire. il s’enfermait dans sa bulle , seul, à accoucher dans la douleur son projet monté comme un puzzle de mots nauséeux  qu’il met bas dans un silence assourdissant , enivré par l’odeur de l’encre de ses yeux relayée par son qalam qui immortalisait à la  lettre le caractère de ses émotions sur le parchemin immaculé.
      Rien n’existait autour de lui. Il s’enfermait volontairement dans sa cellule, coupé du reste du monde. Son corps prenait une autre dimension. Il lui appartenait. Sciemment le divorce était prononcé, entre lui et son téléphone, entre lui et la connexion, entre lui et sa femme et ses enfants, entre tout ce qui pouvait se dresser entre lui et ses dérives mentales.
      Il a retrouvé sa confiance et l’amour qu’il a toujours recherché: sa muse. Elle est là présente. avec pour seule exigence d’être possédée en permanence en tout lieux et à tout moment sans rien demander en retour, sinon l’exigence d’écrire en lettre d’or l’histoire spontanée qu’elle lui inspire . Il n’avait plus rien à perdre mais tout à gagner.
      Les page veillent aux grains de la texture de leur papier pour rehausser la qualité de leur beauté. Beaucoup d’entre elles froissées par les caresses inappropriées ne comprenaient pas la brutalité de certains griffonnages.
     Dans son obstination à vouloir corriger ses fautes de style,  au risque de la surcharger et provoquer sa déchirure, ne valait-il pas mieux pour lui de tourner la page pleine de rature?
Charef

Photo Web

Publicités

Randonnée nocturne

Désert
Te souviens-tu de cette nuit de pleine lune? On chevauchait allègrement sur les dunes, portés par le souffle chaud du sirocco, qui effaçait les pas de notre infortune. Ce vent était plus clément que la fournaise qui forgeait ton tempérament… de feu. Dans l’âtre de ton poitrail inondé de sueur, les gouttes perlaient, portées par les lueurs aux couleurs floues de l’oasis qui s’approchait du but ultime, de cette cavalcade que nous avons souhaitée intime.
Charef

Aquarelle « Désert » de mon ami Aldor que je remercie au passage pour sa précieuse contribution..