« Je demande le silence »De Pablo Neruda.

Lire dit-elle

Qu’on me laisse tranquille à présent Qu’on s’habitue sans moi à présent Je vais fermer les yeux. Et je ne veux que cinq choses, cinq racines préférées L’une est l’amour sans fin. La seconde est de voir l’automne Je ne peux être sans que les feuilles volent et reviennent à la terre. La troisième est le grave hiver, La pluie que j’ai aimée, la caresse Du feu dans le froid sylvestre. Quatrièmement l’été rond comme une pastèque. La cinquième chose ce sont tes yeux, ma Mathilde, bien aimée, je ne veux pas dormir sans tes yeux, je ne veux pas être sans que tu me regardes : je change le printemps afin que tu continues à me regarder. Amis, voilà ce que je veux. C’est presque rien et presque tout. A présent si vous le désirez partez. J’ai tant vécu qu’un jour vous devrez m’oublier inéluctablement, vous m’effacerez du tableau…

View original post 150 mots de plus

Publicités

8 réflexions au sujet de « « Je demande le silence »De Pablo Neruda. »

    1. Merci Roberte. Ce magnifique texte de De Pablo Nurada m’a interpellé et à répondu à mes attentes. Comment ne pas apprécier cette prose? Bonne journée à toi aussi.

Les commentaires sont fermés.