Quand l’absence se fait sentir…

fkm

 

Quand l’absence se fait sentir et que le silence taraude en permanence la pensée laminée du manque de toi, le rêve devient cauchemar. Les images ressassées palissent à l’ombre du figuier effeuillé par le souffle agonissant du soupir. La vie assez terne enfonce le clou de géranium sous la langue qui perd ses mots aux senteurs éparpillées aux quatre vents. L’amour si fort dresse une haie infranchissable à la parole qui devient inaudible. Ils s’aiment tellement qu’ils n’ont pas besoin de se dire je t’aime. Enrichis de la plus belle des passerelles, celle de l’amour, ce manque d’épanchement affectif leur rappelle qu’après tout, leurs parents et ancêtres ne se sont jamais échangés ce genre de déclarations et il ne s’en aimait pas moins. L’étreinte du lit et le tison du regard qui s’échoue sur leur fond d’œil aveugle, compensent largement les « je t’aime » susurrés droits dans le creux de l’oreille.

Charef
Tiaret le 24/09/2019

 

19 commentaires sur “Quand l’absence se fait sentir…

  1. L’absence, c’est de la présence concentrée pour qui aime vraiment.
    Et en tout cas, je suis tout à fait d’accord: pas besoin de se dire  » je t’aime » à longueur de journée. Les regards échangés et, bien sur le lien fusionnel de la chair Et surtout plutot que des belles paroles, des preuves J’ai enfin compris cela. 😊
    Un beau texte, Charef. Grand merci du coeur pour ce partage.
    Belle journée à toi. Bisous.
    😘🌹

  2. Merci Solène. Tu as traduit le fond de ma pensée. Un réveil matinal qui me change de l’appel du muezzin qui déchire le ciel de la nuit qui agonise,des coqs qui claironnent le torse bombé et le silence assourdissant des cloches qui se sont fait la malle il y a plus de cinquante ans. A mon amie Solène je souhaite plein plein de bonnes choses. Pensée et bisous.

  3. « L’absence est à l amour ce qu’ est le vent au feu : il éteint les petits et attise les grands »
    Merci pour ce très beau texte.
    Belle journée Charef

  4. Bonjour Charef, un beau texte, effectivement les mots sont parfois inutiles pour dire l’amour et l’amitié, seuls comptent vraiment les gestes que l’on fait, mais il est aussi utile de dire parfois que l’on s’aime d’amour ou d’amitié quand on sent que le lien qui nous lie s’étire , il faut éviter qu’il ne se rompt. Amicalement MTH

  5. Quand on a trop besoin de se dire et se prouver les choses… c’est un peu inquiétant. Car oui, l’amour se sent, se respire, se fond. Et l’absence, délicieux tourment,, n’est que l’attente de la prochaine fois…

    1. J’ai retrouvé par hasard ton commentaire dans les indésirable. Je ne comprend pas pourquoi.
      Tout à fait d’accord avec ton approche. L’absence crée le désir de l’autre et la rencontre future ne peut être que plus palpitante..
      Je te souhaite un bon après midi. Pensée amicale.

  6. Je crois que tout dépend de la sensibilité, du vécu de chacun … Certains savent qu’ils sont aimés parce que tout simplement, on le leur a dit enfant, d’autres pas. Personnellement j’ai souffert de ne pas avoir suffisamment entendu ces  » je t’aime « .
    Bonne soirée et amitiés Charef.

    1. Le mot j’aime a été dépravé de notre temps. Tu n’as qu’à voir dans nos blogs tout le monde t’aime mais quand il s’agit de passer à l’acte tout le monde se débine. La parole doit réinvestir le champ médiatique et exprimer à haute vois ou par écrit l’amour, l’amitié,l’affection, qu’on éprouve pour l’autre. La parole est un engagement moral et sans passer au concret il peut être un moyen pour nous conforter dans l’idée du bonheur. Quand au déficit affectif dans une période ou une autre de notre vie tout le monde en souffre.
      Bonne soirée et pensée amicale.

Les commentaires sont fermés.