Soupirs…

  Plantes des pieds déracinées. Filtre magique de l’alambic, coincé entre deux soupirs. Adossé au vieux chêne, fatigué, Adam crache la pomme avariée. Mi figue-mi raisin, la raison s’égare dans le chemin de l’oubli. Les vagues caressent les ardeurs passionnées, non tenues, des promesses noyées d’eau bénite.   Charef Mascara le 11/01/2020

Lire la suite Soupirs…