Le vieux poète

90306215_3067083599996462_1760858341350834176_n

 

La saison printanière s’est calfeutrée,

dans les teintes sombres de l’automne.

La tourbe, tourmentée par de vagues espoirs,

imprime sur le front de l’âge avancé,

les ruines du temps tourmenté.

La vie donne en spectacle ces misères aux enfants,

qui se consument dans la déception et les ennuis.

Leurs parents traînent leur vieillesse solitaire,

au gout relevé par la fleur de malheur.

Assis sur son lit une pipe à la main,

il songe au passé loin de ce monde inhumain.

Il n’embrasse que l’ombre de son bonheur,

aveuglé par l’amour qui déserte son cœur.

 

Charef

Tiaret le 26/03/2020

10 commentaires sur “Le vieux poète

    1. Bonsoir Edmée. Il est toujours bon de toucher le cœur des gens pour réveiller leur humanité. L’amour est surtout partage parce qu’il est difficile de vivre en solitaire.

    1. J’ai remarqué autant de tristesse dans le poème que dans les commentaires qui m’ont été envoyés. Tu sais Catherine même les mosquées ont fermé leurs portes. Comme si Dieu nous avait abandonnés à notre propre sort. Pas une fin de vie mais peut être la fin d’une époque. Le monde ne sera plus le même après cette pandémie. Amitiés Catherine.

      1. Je ne crois pas que Dieu ait abandonné les hommes. Mais c’est peut être la fin d’une époque oui, celle des hommes avides de richesse, de pouvoir et de sang … c’est comme si la planète se rebellait contre la folie des hommes. Peut être sortira t’il du bien de cette tragédie ?

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s