Cheval andalou…

9 commentaires sur “Cheval andalou…

  1. Comme je l’ai déjà dit à Solène je n’aime pas trop cette mode du Haïku. Et même si je comprends l’intention et que je vois la beauté de ce que tu écris il me manque des mots notamment pour commenter. Pensées amicales Charef.

  2. Bonjour Catherine.La littérature japonaise m’a toujours intéressé.J’aime beaucoup leur style symbolique qui évoque des moments instantanés d’un fragment de vie ou d’histoire.
    . Un haïku doit pouvoir se lire à haute vois en une seule respiration.
    La conquête de l’Espagne s’est faite à dos de cheval comme sa défense aussi. Ce qui est resté de cette épopée c’est le croisement entre le pur sang arabe et le cheval espagnol qui a donné naissance au cheval andalou. J’essaye en un tercet d’évoquer ce pan d’histoire. Complainte des corps , les chevauchées fantastiques et toute la puissance de ce choc par les brides abattues
    Dans le deuxième tercet c’est cette vie partagée entre deux peuples et deux religions qui a duré cinq siècles sous cette Andalousie éclairée par la lune grâce au Seigneur tout puissant: Dieu l’omniprésent.
    C’était le fond de ma pensée. Un thème que j’ai partagé et développé avec mon amie Roberte Colonel dans nos écrits, S’inspirer des passions communes des peuples et des individus à travers leur histoire commune..
    Bonne journée Catherine et merci pour tes questions qui m’ont permis de développer mes idées.
    Pensées amicales.

Les commentaires sont fermés.