Combat!

Elle est venue désemparée
Ses grands yeux bleus ouverts brillaient
Sur les sombres nuits de l’éternité
Qui vomit l’encre noire de sa triste destiné
Des perles de l’enfer laceraient
Ses joues inondées par la chaleur
De ses larmes qui déferlaient
Elle est venue désarmée
Par l’injustice des hommes
Par l’humiliation qu’elle subissait
Pour un morceau de pain propre
Ultime effort arrosé de souffrance
Son visage sous l’effet de la colère
Provoquait l’orage qui s’annonçait
Amoureuse victime de son destin
Pas besoin de lire des livres ni de chercher
Regardez là bien et vous comprendrez
Les plaies ouvertes de notre société

Charef

Le 16/12/2008

 

11 commentaires sur “Combat!

    1. Merci Catherine. C’est un poème qui date de l’année 2008. Ton commentaire me dit qu’il est encore d’actualité. Parfois un écrit sur un fait divers anodin prend de l’ampleur et dépasse les limites de la pensée de l’auteur. Je te souhaite une très bonne journée. Met toi au frais et prend soin de toi. Içi c’est 45 degrés à l’ombre.

      1. En effet je le trouve d’actualité. C’est la force de l’écrit ! Chez moi à Narbonne il ne fais pas trop chaud. Ce doit être le seul endroit de France où la température est inférieure à 30 degrés. Belle journée à toi aussi.

    1. Merci Solène. Je ne suis pas très présent ces derniers temps. Je repasserai pour lire tes articles. Bonne journée Solène. Bisous amicaux.

Les commentaires sont fermés.