Journal intime 2

Photo de Tyler Lastovich sur Pexels.com
L’été

‌‌La mer s’écoule dans l’horizon enflammé

Et dans la tristesse de mon âme.

 Je regarde le vent tourner,

Et les navires solitaires s’éloigner.

Je cherche mes pages d’amour

Elles se sont envolées un jour d’été.
J’ai besoin des merveilles,

J’ai besoin du soleil,

J’ai besoin que tu reviennes

Briller à mes cotés toi mon soleil.

Mes lettres, ce n’était que quelques lettres,

 Des mots, juste de tendres chimères

Écrites un jour où il faisait si gris.
Mon âme en manque, démunie,

Un cri perdu dans la nuit étoilée,

Toutes mes pages d’amour,

Je les ais laissées partir pour toujours,

Toutes ces pages d’amour que j’ai écrites.

Elles dérivent sur la mer

Portées par les vagues

Avec l’espoir qu’un jour elles te rejoignent,

Au bout de ton océan d’espoir,

Au bout de ta mer de fortune.

R&C

Vendredi le 16 février 2018

Publié par charef

D’un port qui se fond dans le paysage, BERKANI Charef accentue volontairement son apparence anodine pour mieux être fidèle à ses convictions. Il sera éternellement au service des autres, créatif d’idées et leader de groupe sans en avoir l’apparence et encore moins la faconde. Ses paroles empreintes d’un léger cheveu sur la langue imposaient un sérieux de bon aloi. De plus, des yeux scrutateurs et une bouche naturellement en sourire, ramènent à plus d’attention pour cet homme qui a marqué ses amis et ceux qui ne le sont pas. Tous lui reconnaissent, parfois à demi-mot, une intelligence acérée et un sens rare du consensuel.

5 commentaires sur « Journal intime 2 »

  1. Merci, ami Charef et cher poète, pour ces enlacements poétiques remplis d’émotions et d’images vibrantes. Meilleurs vœux de bonne année!

  2. « La mer dérive portée par les vagues au bout de ton océan d’espoir…
    Des mots, juste de tendres chimères écrites un jour où il faisait si gris. »
    Instant magique que ces écris.
    Merci Charef
    bonne soirée

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :