Journal intime 9

Photo Pinterest
Revanche

Revanche

Pages blanches,
pages chiffonnées,
ou pages déchirées,
les souvenirs prennent leur revanche

.
Elle a bu ses mots d’amour,
en écoutant la mer chanter,
avant que l’aurore du jour
ne vienne tout effacer.

Elle a vécu des nuits torrides
ou son corps était fleurs.
Son cœur rempli de vide
ne rêvait que d’êtres ailleurs.

Du septième ciel précaire
qui s’efface avec l’âge;
des amours si éphémères
dont elle a déchiré les pages.

Dans sa tour d’ivoire,
dans ses secrets inavoués,
elle garde toujours en mémoire
les promesses d’un si bel été

R&C
Le 22 juin 2016

Publié par charef

D’un port qui se fond dans le paysage, BERKANI Charef accentue volontairement son apparence anodine pour mieux être fidèle à ses convictions. Il sera éternellement au service des autres, créatif d’idées et leader de groupe sans en avoir l’apparence et encore moins la faconde. Ses paroles empreintes d’un léger cheveu sur la langue imposaient un sérieux de bon aloi. De plus, des yeux scrutateurs et une bouche naturellement en sourire, ramènent à plus d’attention pour cet homme qui a marqué ses amis et ceux qui ne le sont pas. Tous lui reconnaissent, parfois à demi-mot, une intelligence acérée et un sens rare du consensuel.

2 commentaires sur « Journal intime 9 »

  1. Les mots de poètes sont beaux. Ils les écrivent avec passions, sans chercher à cacher leurs sentiments. Il en est pour ce poème ci.
    Bonne journée Charef

  2. Beaucoup de réflexions sur les souvenirs qui rattrape les poètes. Des souvenirs qui prennent leur revanche en bien ou en mal. Le seul témoins c’est la cicatrice visible ou cachée qui est complice avec l’œil inquisiteur.
    Bonne soirée Roberte.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :