Parce que la vie continue

Par ce que la vie continue
Le serment desséché
Au dessein divin
Dure et perdure

Il perpétue sa grâce
Au trèfle émerveillé
Qui expose ses feuillées
Aux rameaux d’olivier

La jolie fleur s’énamoure
Souveraine capricieuse
Musquée et fort capiteuse
Du symbole de l’amour

Ultime offrande d’amitié
En hommage au passé
Une couronne auréolée
Pleine de bonheur partagé

Copyright©2022 Charef Berkani

Photo et collage Charef
Poème écrit et corrigé d’après un texte de Roberte Colonel

Publicité

Publié par charef

D’un port qui se fond dans le paysage, BERKANI Charef accentue volontairement son apparence anodine pour mieux être fidèle à ses convictions. Il sera éternellement au service des autres, créatif d’idées et leader de groupe sans en avoir l’apparence et encore moins la faconde. Ses paroles empreintes d’un léger cheveu sur la langue imposaient un sérieux de bon aloi. De plus, des yeux scrutateurs et une bouche naturellement en sourire, ramènent à plus d’attention pour cet homme qui a marqué ses amis et ceux qui ne le sont pas. Tous lui reconnaissent, parfois à demi-mot, une intelligence acérée et un sens rare du consensuel.

4 commentaires sur « Parce que la vie continue »

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :