Sophie, La clé du Bonheur

Ggo - Diaporamas

Sophie, La clé du Bonheur

Veuillez cliquer

>> ICI <<

Ou sur l’image

Ggo

Voir l’article original

Publicités

Pamphlet

victor-hugo-9346557-1-402

Que peut-il ? Tout. Qu’a-t-il fait ? Rien. Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eût changé la face de la France, de l’Europe peut-être. Seulement voilà, il a pris la France et n’en sait rien faire.

Mais ce gouvernement, ce gouvernement horrible, hypocrite et bête, ce gouvernement qui fait hésiter entre l’éclat de rire et le sanglot, cette constitution-gibet où pendent toutes nos libertés, ce gros suffrage universel et ce petit suffrage universel, le premier nommant le président, l’autre nommant les législateurs , le petit disant au gros : monseigneur, recevez ces millions, le gros disant au petit : reçois l’assurance de mes sentiments ; ce sénat, ce conseil d’état, d’où toutes ces choses sortent-elles ?

Napoléon le Petit, Victor Hugo

 

Adam à Ève…

52637321_531580304000436_8169573141874475008_n

Quelques roses de mon jardin,

Couvertes de rosée du matin.

Posons la clef sous le paillasson.

Creusons la tombe de nos tourments.

Heureux celui qui va à ta rencontre,

L’oreille tendue, le regard tendre,

Prêt dans ses bras à te prendre.

Le phénix renaît de ses  cendres,

Affriolé par les merveilles de l’ambre.

J’aimerai toujours te surprendre,

Comme toujours la rage au ventre.

Qu’il tonne, qu’il vente, qu’il pleuve,

L’eau épouse toujours le lit du fleuve.

Charef

Tiaret le 14/02/2019

Photo : Florence Coquais Foucault (artmajeur.com)

 

A mille lieux d’ici et là…

Photo Velizar Ivanov (Kizoa)
www.kizoa.com_us_20278_sBmbT86mvUE

Ici
Je me suis roulé dans les cendres
Soulevées par les vents de septembre

Et là
Nous nous sommes payés du bon temps
Souviens-toi de ces doux instants
Ici
Le temps s’approprie nos parcours
Au rythme du compte à rebours
Et là
J’ai voulu notre amour éternel
Pour ne le partager qu’en duel
Ici
J’ai vu dans le noir de tes yeux
L’extase du bonheur à deux
Et là
On s’est cherché dans le labyrinthe
Aux issues bloquées de nos étreintes
Ici
La chrysalide avant l’heure
A quitté son manteau protecteur
Et là
J’ai butiné les saveurs
Du nectar au cœur des fleurs

Charef

Tiaret: le 16 Mars 2016
Droits réservés

Nuit d’hiver…

14907188_1805878389657561_538305089485091150_n

J’ai fixé d’un regard malicieux,
Le reflet vert émeraude de tes yeux.
L’ébène de mon regard assombrit,
Le rebond de tes larmes affranchies.
Le khôl étanche sa soif de rosée.
L’ivresse s’invite dans la foulée.
Il dessine sur ton visage fleuri,
Les primevères des draps de ton lit.
Tes lèvres fiévreuses en délire,
Offrent au matin leurs premiers sourires.
Charef
Tiaret le 06/02/2012

Photo du Web

Chrysalide…

www.kizoa.com_us_20025_1w4o8PmFyVE

J’étais chrysalide et tu m’as fait papillon.

Les mots qui passent se figent hors du temps.

Souvenirs aux parfums traversés de frissons.

Nostalgie du silence gardé au cœur sans fond.

Entre mes lèvres fébriles et charnues,

L’eau des orages ruisselle sur mes nues.

Je dessine des mots que mes larmes essuient.

Je caresse les pages vides de mon corps nu.

Mon ascension forcée vers le ciel étoilé , 

Ravive mes souvenirs aux parfums éclatés.

 Mes ailes tissées aux couleurs argentées,

Défient le firmament qui fête ma liberté.

Charef

Tiaret le 03/02/2019

Photo de Yuval Levy par Unsplash 

c1lte-cliquez_ici_fleche_bas_anime
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d247418752kP790459875o2l1/chrysalide

Colin-Maillard…

b2739

Marie par ci

Marie par là

Marie la vie

Marie s’en va

Et patati

Et patata

Et patati

Et patatras

J’ai du recul

Regarde ma boule

Quand  je t’adule

C’est toujours cool

Les mots toujours

S’apprêtent au jeu

Juste au détour

D’une colline  bleue

Colin-Maillard

Souffle brisé

Dans le fond noir

Des yeux bandés

Charef

Tiaret;  le 25 /01/2019